12517Evènements

Du 25 au 27 juillet, le Pic du Midi et le SDE65 ont reçu deux inspectrices dans le cadre de la demande d’un nouveau label : le label Starlight. 

 

Depuis 2013, la Réserve de Ciel Etoilé du Pic du Midi a été la première labellisée « Réserve Internationale de Ciel Etoilé » par l’organisme américain International DarkSky Association (IDA).

Le but de la démarche engagée par le Pic du Midi vis-à-vis du label Starlight est de renforcer le tourisme astronomique de plus en plus à la mode. Ce label est très développé en Espagne, où il existe des destinations idéales pour contempler les étoiles et profiter d’une expérience nocturne unique : en Estremadura (sierra de Gata), aux îles Canaries (la Palma), en Catalogne (parc astronomique du Montsec), en Galice (îles Cíes), en Andalousie (Sierra Morena).

La certification Starlight est une procédure qui garantit la qualité du ciel nocturne, équivalent astronomique des étoiles gastronomiques décernées par le Guide Michelin. Ce titre honorifique consacre l’engagement du territoire dans la protection de son espace naturel et le développement durable grâce à l’astrotourisme, et le distingue par exemple d’autres territoires qui installent des illuminations de Noël de plus en plus gigantesques afin de faire venir les touristes.

Le plus grand refuge des Pyrénées (113 places), sur la commune de Cauterets, ouvre enfin ses portes après plus de deux ans d’un chantier porté par la Commission Syndicale de la Vallée de Saint-Savin et de nombreuses péripéties.

Ce que le public ignorera sans doute, c’est que l’installation photovoltaïque située en façade, d’une puissance de 7,3 kWc, a été réalisée par le SDE65, via l’entreprise Talazac.

Projet de 110 000 euros HT, financé par le Ministère de la transition écologique (80%), le SDE65 (10%) et la commission syndicale (10%), l’installation est destinée à fournir les besoins essentiels en énergie du refuge (les autres besoins étant assurés par une pico-centrale hydroélectrique).

Cette nouvelle installation est en service et est exploitée par Enedis, dans le cadre de la concession de distribution électrique des Hautes-Pyrénées.

 

Les agents du SDE65 disposent de 5 vélos de service à assistance électrique pour leurs déplacements professionnels de proximité.

Les recharges se font le plus souvent avec de l’énergie solaire grâce à ce chargeur avec batterie qui dispose de 2 prises électriques et d’une prise USB.

Pensez mobilité durable !

Le SDE65 est particulièrement fier d’avoir pu accompagner la commune de Bagnères de Bigorre qui a rénové entièrement son éclairage avec le double objectif de réduire sa facture énergétique et son empreinte environnementale, sans diminuer le service public aux usagers.

L’idée semble si simple qu’on se dit que c’est une blague.

 

C’est pourtant l’ambition que poursuit actuellement la Routière des Pyrénées (agence tarbaise du groupe Eurovia), et son directeur Guillaume Hanoun qui organisait les 27 et 28 juillet dernier des journées techniques, présentant l’installation d’une solution innovante baptisée Power Road® sur le parking de leur nouvelle agence.

Avec Power Road®, Eurovia ajoute une nouvelle fonction à la route : la production d’énergie thermique. Captée par le biais des rayonnements solaires, l’énergie peut être stockée puis restituée aux bâtiments et infrastructures environnants, via un système de pompe à chaleur.

 

L’énergie ainsi produite contribue à chauffer des bâtiments résidentiels, des immeubles de bureaux, des commerces, des éco-quartiers ou des équipements publics tels que les piscines, en améliorant leur mix énergétique.

 

A l’occasion de cette journée technique, le SDE65, représenté par son directeur Bruno Rouch, n’a pas manqué de féliciter l’entreprise pour son engagement dans la transition énergétique et cette solution innovante qui pourra intéresser d’autres entreprises ou administrations.

En 1972, la Conférence des Nations Unies sur l’environnement qui se tient à Stockholm est la première conférence mondiale qui fait de l’environnement une question majeure. Les participants y adoptent une série de principes pour une gestion écologiquement rationnelle de l’environnement. (Déclaration de Stockholm)

 

Alors qu’une quatriéme vague de chaleur arrive sur l’Hexagone en ce milieu de semaine, dans la lignée d’un été marqué par une multitude d’événements climatiques extrêmes, les climatologues (et le SDE65) espèrent que la meilleure compréhension des enjeux climatiques par les citoyens et les politiques va se transformer en actions concrètes!!

Pas de travaux en cours actuellement