VOEUX DU DIRECTEUR DU SDE65 POUR 2021

VOEUX DU DIRECTEUR DU SDE65 POUR 2021

VOEUX DU DIRECTEUR DU SDE65 POUR 2021

2020 nous a déstabilisés et ralentis.

Mais cette année nous a fait prendre conscience à quel point nous avions besoin les uns des autres et à quel point nous étions capables de nous adapter, voire de réinventer notre mode de vie.

Que 2021 soit une année positive et qu’elle nous garde en bonne santé.

Qu’elle nous permette de pouvoir profiter à nouveau des joies simples de la vie, de retrouver nos repères de sociabilisation et de partage.

Qu’elle nous redonne de l’optimisme et de la légèreté.

En 2021, notre engagement pour freiner le changement climatique doit s’intensifier.

Le SDE65 peut vous y aider: par exemple en valorisant notre potentiel énergétique solaire.
(prenez 2 mn pour visionner notre petit film (lien ici)

Bonne année 2021!
Bruno ROUCH

"Il est un système dont nous ne parviendrons pas à sortir avant longtemps : le solaire." Stanislaw Jerzy Lec - Artiste, écrivain, Poète (1909 - 1966)

“Il est un système dont nous ne parviendrons pas à sortir avant longtemps : le solaire.”
Stanislaw Jerzy Lec – Artiste, écrivain, Poète (1909 – 1966)

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU SDE65 DU 18 DÉCEMBRE 2020

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU SDE65 DU 18 DÉCEMBRE 2020

Le Syndicat Départemental d’Energie (SDE) des Hautes-Pyrénées a tenu le vendredi 18 décembre 2020 son assemblée générale de fin d’année à laquelle étaient invitées toutes les communes du département, représentées par leurs délégués. Il s’agissait de la première assemblée générale du nouveau Président Patrick Vignes, maire de Laloubère et 1er vice-Président de la CATLP, depuis le renouvellement des élus municipaux de cet été.

Une réunion particulière en raison des contraintes sanitaires, avec masques, distances physiques, dans le grand hall du Parc des expositions et sans le traditionnel buffet de clôture. Pour autant plus de 200 élus locaux se sont déplacés, très intéressés par les évolutions actuelles du SDE65 au service des communes, de la transition énergétique et de plus en plus acteur de la relance économique.

Le premier objet de cette assemblée générale était de mettre en place une décision modificative budgétaire pour permettre l’ouverture du capital de la société d’investissement public-privée Ha-Py Energie. Cette société créée par le SDE cette année avec le concours de la société CAPGEN (filiale du Crédit Agricole dédiée aux énergies renouvelables) est destinée à investir massivement, en partenariat avec des investisseurs privés d’envergure nationale, sur la production d’énergie renouvelable, photovoltaïque en particulier. L’ouverture du capital permettra d’accueillir le département des Hautes-Pyrénées qui a décidé d’apporter son concours à hauteur de 500 000 euros et l’Agence Régionale Energie Climat d’Occitanie.

 

Trois autres dossiers stratégiques ont ensuite été présentés et débattus :

Le renouvellement du groupement d’achat d’énergie et des marchés de fourniture du gaz et de l’électricité, ouverts aux acheteurs publics des Hautes-Pyrénées. Ce groupement compte actuellement 110 membres pour un volume d’achat d’énergie de 12 millions d’euros TTC/an. Il a été retenu de s’associer à 8 autres SDE d’Occitanie pour mutualiser les charges et optimiser les achats.

Le renouvellement de la concession de distribution d’électricité : Le contrat de concession signé en 1994 entre le SDE65, Enedis et Edf arrive à échéance en 2024. Les négociations doivent permettre de définir les termes du nouveau contrat avec pour objectif, une signature en 2021 pour une mise en œuvre au 1er janvier 2022.

La présentation faite par le directeur du SDE, Bruno Rouch, et Philippe Berardo, directeur territorial d’Enedis, était destinée à apporter une information complète sur l’avancement de ce dossier. La délibération permettant d’approuver le nouveau cahier des charges de concession sera proposée lors de l’AG du 12 février 2021.

 

La révision du règlement de service de l’éclairage public : les missions d’exploitation et de maintenance de l’éclairage public évoluent et se diversifient. C’est pourquoi le SDE s’est engagé dans une refonte complète du règlement de service et qui doit répondre aux trois objectifs suivants :

Un contrat clair, ambitieux et bien suivi

Un service moderne et efficient, faisant appel aux évolutions technologiques actuelles

Un service complet intégrant toutes nos missions nouvelles

 

La présentation a permis de présenter les principes de cette évolution ; l’approbation finale étant prévue lors de l’AG du 12 février 2021.

Enfin, le dernier sujet de l’assemblée générale et non des moindres était de débattre des orientations budgétaires du SDE65 pour l’année 2021.

L’année 2020 aura été réussie pour le SDE qui a tout mis en œuvre pour compenser les difficultés et les freins liés au contexte sanitaire. C’est ainsi que le niveau d’investissement réalisé est au même niveau qu’en 2019.

Pour 2021, les ambitions du SDE restent très directement liées aux enjeux de la transition énergétique : le développement des énergies renouvelables et les économies d’énergie.

Ainsi, il devrait mettre en service une dizaine d’installations photovoltaïques nouvelles et au moins un nouveau réseau de chaleur bois-énergie et il pour suivra les études de projets hydro-électriques.

En ce qui concerne la distribution électrique, le SDE poursuivra ses opérations de sécurisation et d’enfouissement des réseaux qu’il mène depuis de nombreuses années.

La rénovation de l’éclairage public, qui s’inscrit dans les objectifs de protection du ciel étoilé, sera maintenue à un niveau élevé alors que le réseau de recharge des véhicules électriques qui compte 89 bornes sera étendu à une vingtaine de bornes supplémentaires (dont plusieurs stations de charge rapides).

Un programme spécifique d’accompagnement de la rénovation des bâtiments publics des communes et EPCI sera mis en œuvre pour stimuler ce secteur important de la transition énergétique.

Le SDE, au travers de ces actions, souhaite se positionner en tant qu’outil opérationnel au service de toutes les collectivités locales (communes, communautés de communes et d’agglomération et département) pour la mise en œuvre de la compétence énergétique.

Le mot du Président du SDE65

Élu le 18 juillet dernier, nouveau Président du SDE65, il me revient la responsabilité de vous présenter le rapport d’activité de l’année 2019, encore placé sous la présidence de mon prédécesseur, Daniel Frossard.

C’est ainsi que l’activité 2019 du SDE65 a été déployée sur trois axes.

 

Dans l’excercice de ses missions traditionnelles en matière d’électrification, le syndicat a notamment contribué aux travaux d’enfouissement des réseaux comme ceux de la commune d’UZ, un chantier d’envergure mené en partenariat avec Enedis et qui s’est achevé par la démolition du vieux poste tour situé au centre du village (voir article facebook du 14 novembre 2019). Dans le domaine de l’éclairage public, le SDE65 a continué les opérations d’envergure de rénovation en LED dans le cadre des TEPCV. Son action a été reconnue au niveau national puisqu’il a eu l’opportunité de présenter le “smart éclairage” de la Mongie lors du Printemps de la Lumière à Paris, avant d’organiser en octobre un séminaire interne pour travailler à la mise en place d’un nouveau projet de service de l’éclairage public.

Parallèlement, les travaux du développement des énergies renouvelables se sont poursuivis. La cinquième unité de production photovoltaïque du SDE65 a été inaugurée en mars à Capvern, et le syndicat est engagé, avec l’institution Adour et les autres SDE du bassin versant, dans un ambitieux projet d’équipement des réserves d’eau en panneaux photovoltaïques flottants. En matière d’économies d’énergies, 2019 aura été marquée par une vente record de certificats d’économies d’énergies (CEE) rapportant 5 M€ qui seront investis dans de nouveaux travaux. La mobilité durable a également fait l’objet de nombreuses actions du syndicat, qui a poursuivi le développement du réseau départemental de bornes de recharge des véhicules électriques et a acquis pour ses activités propres deux véhicules fonctionnant au gaz naturel. Toujours dans ce domaine, la création de la société Ha-Py Énergies, une SEM en partenariat public/privé et dont le SDE65 est l’actionnaire principal, permet désormais aux collectivités de disposer d’un levier financier pour développer de nouveaux projets.

Enfin, le SDE65 a poursuivi l’adaptation de son organisation et de ses moyens aux nouveaux contextes énergétiques, en refondant l’organigramme de ses services, et en engageant des travaux dans ses locaux pour les agrandir et les rendre accessibles aux personnes en situation de handicap.

Toutes ces réalisations n’auraient pas été possibles sans l’engagement au quotidien des élus et des personnels du SDE65.

Qu’ils en soient ici remerciés.

 

Patrick Vignes,

Président du SDE65

CINQ ANS APRES LA COP21, L’ACCORD DE PARIS RESISTE MAIS LE DEFI CLIMATIQUE RESTE IMMENSE

CINQ ANS APRES LA COP21, L’ACCORD DE PARIS RESISTE MAIS LE DEFI CLIMATIQUE RESTE IMMENSE

Le SDE65 était présent à Paris le 12 décembre 2015, en tant qu’exposant engagé sur la transition énergétique.

  • Nous avons essayé, en tant que Syndicat d’Energie, de proposer aux communes et EPCI d’agir concrètement : économies d’énergie, énergie et chaleur renouvelable, création de la SEM Ha-Py Energie…
  • 10 agents ont été recrutés sur ces sujets et les projets avancent concrètement.
  • Pour autant, nous continuons à nous heurter à des difficultés qui retardent ou condamnent les projets et qui traduisent le fait que la préoccupation climatique n’est pas encore assez partagée.
  • L’anniversaire de la COP 21 est sous le signe du paradoxe : jamais le changement climatique n’a semblé si inquiétant et palpable, et jamais l’humanité n’a été autant mobilisée pour la neutralité carbone. L’accord de Paris n’y est pas pour rien! Engageons-nous !

 

RAPPELS :
  • Le 12 décembre 2015, lors de la COP21 à Paris, plus de 190 pays ont adopté un accord inédit pour lutter contre le changement climatique.
  • L’objectif de l’accord de Paris est de contenir la température mondiale à un niveau inférieur à + 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels, voire si possible à + 1,5 °C.
  • Samedi 12 décembre 2020, jour anniversaire des 5 ans de l’accord, un sommet a été organisé par l’ONU et le Royaume-Uni – qui préside la COP26, prévue à Glasgow en novembre 2021 –, avec le concours de l’Italie et de la France. L’enjeu du sommet : pousser les pays signataires à être plus ambitieux dans la baisse de leurs émissions de gaz à effet de serre (neutralité carbone et adaptation au changement climatique).

Photos : le SDE65 au grand Palais pour la COP21 (sept2015)

ASSEMBLEE GENERALE DU SDE65 LE 18/12/2020

L’AG se tiendra au Parc des Expositions boulevard du Président Kennedy, 65000 Tarbes le vendredi 18 décembre 2020 de 16h30 à 18h30.

Ordre du Jour :

 

  • Modification budgétaire (capital de la SEM, achat de matériel, mise en place du programme régional ACTEE),
  • Groupement d’achat d’énergie
  • Renouvellement de la concession Enedis
  • Exploitation et maintenance de l’éclairage public
  • Bilan 2020 et Orientations budgétaires 2021(Réseaux électriques, Eclairage Public, Energie)
  • Affectation de crédits à l’investissement préalablement à l’adoption du budget 2020